Quels critères pour choisir un vignoble ?

Quels critères pour choisir un vignoble ?

Les vignes sont en fait des actifs anti-crise qui constituent une solution de revenu complémentaire et une alternative à l’investissement dans l’immobilier traditionnel. Mais comment choisir et acheter un vignoble ?

L’investissement viticole, une valeur refuge

Sujet a lire : TOP 3 de meilleures agences immobilières de Nice

Le vin fait partie intégrante du patrimoine culturel et gastronomique de la France. L’investissement viticole reste alors une valeur refuge qui présente de nombreux avantages. Bien sûr, comme tout investissement, il comporte aussi une part de risque. Cependant, placer ses économies dans les vignes est un bon moyen de diversifier ses produits d’épargne.

C’est un placement qui s’adresse surtout aux amateurs de vin et ceux qui ont déjà un patrimoine immobilier. Mais en réalité, tout le monde peut également investir dans les vignes.

A lire aussi : Le vignoble français est-il en train de s'essouffler ?

L’achat d’un vignoble ou d’un domaine viticole nécessite des connaissances en immobilier et en œnologie. Toutefois, même ceux qui ne sont ni vignerons ni œnologues peuvent concrétiser leur rêve et acheter des vignobles. Pour cela, il suffit d’acheter des parts au sein d’un groupe foncier viticole. Ces groupements sont dédiés à la viticulture et ils proposent à des investisseurs d’investir dans un vignoble. Les domaines sont confiés à un exploitant en général et c’est lui qui gère les vignes.

Acheter un vignoble est donc un bon investissement parce que le coût est moindre par rapport à un investissement immobilier classique. En effet, les tickets d’entrée varient entre 5 000 et 50 000 €.

Acheter un vignoble n’impose pas d’avoir à exploiter soi-même le vignoble. Pourtant, on a la possibilité de devenir propriétaire d’appellation viticole de prestige.

Acquérir un vignoble est en plus un moyen de placer son argent dans un marché à fort potentiel et en pleine croissance. C’est même une excellente solution de transmission patrimoniale. Surtout, l’achat d’un vignoble permet de dégager des plus-values à la revente.

Comment choisir un vignoble ?

Devenir propriétaire d’un vignoble est un projet qui exige de la réflexion et une analyse profonde. Il faut savoir que l’emplacement influence directement le prix du domaine. Il est donc important de tenir compte de la situation géographique du domaine viticole. Chaque région possède justement ses caractéristiques qui jouent sur les types de vins produits. À Bordeaux, en Bourgogne, en Provence, dans le Médoc, le climat et l’orientation du terrain sont autant de critères de choix. La localisation du domaine par rapport aux axes commerciaux ainsi que son accessibilité est aussi à prendre en compte.

L’un des points les plus importants dans l’achat d’un vignoble, c’est également le budget. Un domaine viticole d’une certaine envergure peut présenter de grosses dépenses. Ces coûts se situent au niveau de l’exploitation, mais aussi dans l’entretien des bâtiments. Cela veut dire qu’avoir un budget solide ne suffit pas pour réussir un tel projet.

Pour que l’investissement soit rentable, il faut acquérir une exploitation entre 5 et 20 hectares de surface exploitable. Quel que soit l’emplacement du vignoble que l’on souhaite acquérir, il est toujours conseillé d’en faire la visite avant l’achat. Que ce soit au Languedoc-Roussillon, en Champagne, que ce soit un domaine avec ou sans châteaux, la visite s’impose.

Où acheter un vignoble ?

Est-ce intéressant d'investir dans un vignoble en dehors de France ?

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

// Social icons // Facebook // VKontakte // Odnoklassniki // Twitter // Instagram // YouTube // Telegram // Search form icon (zoom icon) // Footer WordPress icon // Arrow icon // Edit icon // Rate icon