Comment planter un nouveau vignoble ?

Comment planter un nouveau vignoble ?

Vous voulez investir dans un nouveau vignoble ? Pour cela, vous devez disposer d’un terrain favorable à la culture de la vigne et suivre quelques étapes. Voyons alors les étapes à faire pour réaliser ce projet.

Préparer la parcelle

A voir aussi : Investir dans un vignoble : Les avantages et les défis

Puisque les vignes établies sur votre terrain seront exploitées pendant de nombreuses années, le sol doit être étudié. Cette longue étape doit se faire au moins 1 an avant la plantation.

Dans un premier temps, vous devez préparer la parcelle. Pour ce faire, vous devez déterminer le pH du sol ainsi que sa fertilité. Pour connaître ses paramètres, vous pouvez prélever et analyser quelques échantillons du terrain. Le résultat révélera les imperfections à parfaire.

En parallèle : Quelques règles pour gérer un vignoble

Concernant le pH, l’idéal pour planter le cépage se situe entre 5,5 et 6,5. Si votre sol présente un pH inférieur à ses valeurs, vous pouvez y verser de la chaux agricole. De cette façon, la parcelle aura un pH favorable à la plantation de la vigne.

Pour rectifier la fertilité du sol, il suffit d’enrichir le terrain par des engrais spécifiques. Le marc de café est idéalement utilisé en raison de sa faculté à apporter des nutriments au sol et à améliorer son pH.

Puis, vous devez tenir compte des caractéristiques du sol. Déterminez si le terrain a diverses couches restrictives. Dans ce cas, vous devez corriger sa structure en faisant labourer la parcelle ou en recourant au sous-solage.

Vous devez également nettoyer le sol en ôtant les arbres, les arbustes, les roches, les cailloux, les mauvaises herbes vivaces, les hôtes sauvages et les autres débris qui s’y trouvent.

Si nécessaire, entamez des travaux pour corriger le nivellement du terrain
Assurez-vous que le terrain ne présente aucun problème d’érosion. Si c’est le cas, vous pouvez recourir aux diverses techniques culturales pour limiter cette irrégularité.

À présent, votre terrain est plat et prêt à être labouré. N’oubliez pas alors de le couvrir avec une plante qui peut apporter les matières organiques nécessaires à la culture de la vigne. En plus d’améliorer la porosité et la stabilité du sol, ces plantes de couvertures étoufferont les mauvaises herbes. Le choix de cette végétation dépendra de la saison pendant laquelle vous allez l’ensemencer. Mais, n’oubliez pas de faire cette opération un an avant la plantation de la vigne.

Drainer la parcelle

Sachez que les plants de vigne poussent mieux au froid à l’automne, car la croissance de ces racines est restreinte par trop d’humidité.

Déterminez alors le type de votre parcelle. Pour cela, vous devez savoir qu’un terrain humide est souvent compact et présente un faible taux d’oxygène. Cette compaction du sol engendre la stagnation de l’eau sur sa surface, ce qui indique un mauvais drainage. Un site viticole au sol humide n’est donc pas favorable à la plantation des vignes.

Si votre parcelle présente cette caractéristique, entamez un bon drainage un ou deux ans avant la plantation. Pour réaliser cette opération, il est possible de faire appel à des entreprises spécialisées en drainage.

Choisir le cépage et le moment de la plantation

Le choix de la variété de vignes à planter dépend de plusieurs facteurs, à savoir :

  • Les conditions climatiques du site viticole,
  • Le type de sol,
  • La certification des vignes (un plant de vigne certifiée ne présente aucune malformation ou des signes de maladies),
  • Le type de vin que vous souhaitez avoir après,
  • Le besoin de votre marché,
  • Les caractéristiques agronomiques et œnologiques du cépage.

D’autres facteurs, comme le choix du porte-greffe et du clone de la variété à planter, peuvent influencer votre choix. Vous devez donc vous renseigner auprès du pépiniériste lors de l’achat de la vigne.

Le moment de la plantation du cépage dépend du climat de la région où se trouve votre parcelle. Mais, dans la plupart des cas, le printemps constitue la saison idéale pour l’ensemencement des plants de vigne. En fait, on peut planter les pieds de vigne généralement hors des périodes de fort gel, quand le sol est moins humide et quand la température commence à grimper.

Comment agrandir son vignoble ?

Quelles sont les conditions pour reprendre un vignoble ?

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

// Social icons // Facebook // VKontakte // Odnoklassniki // Twitter // Instagram // YouTube // Telegram // Search form icon (zoom icon) // Footer WordPress icon // Arrow icon // Edit icon // Rate icon